Close

16 avril 2021

Contrer les effets des inégalités, pas seulement ceux de la pandémie


La Fondation Chagnon a déposé le 9 avril 2021 un mémoire à l’occasion de la consultation du ministre de l’Éducation du Québec sur les effets pédagogiques et psychosociaux engendrés par la pandémie et sur les façons de les contrer.

La pandémie a ébranlé la vie des enfants et des jeunes, des parents, du personnel de l’éducation ainsi que des organismes qui œuvrent dans les milieux où les jeunes grandissent, apprennent et socialisent.

Les inégalités sous toutes leurs formes ont été mises au jour et accentuées. Certains jeunes, bénéficiant d’un filet de soutien solide, en ressortiront moins affectés que d’autres qui en subiront les effets encore longtemps. Dans un tel contexte, «contrer les effets de la pandémie» implique de réagir ponctuellement et rapidement aux effets immédiats de la pandémie, mais pourquoi ne pas saisir cette occasion pour convenir ensemble des moyens de réduire les inégalités de façon plus structurante et durable ?

Intitulé « Contrer les effets des inégalités, pas seulement ceux de la pandémie », notre mémoire émet trois recommandations pour que le gouvernement et notre société accordent autant d’attention aux inégalités qu’au traitement des effets immédiats de la pandémie.