Close

26 mai 2018

FRANCE – Littératie en santé – pour un plan d’action à la hauteur des inégalités sociales de santé


La Conférence nationale de santé, réunie en assemblée plénière, a adopté, suite à une autosaisine : l’avis du 06.07.17 « La littératie en santé – usagers et professionnels : tous concernés ! » Pour un plan d’action à la hauteur des inégalités sociales de santé », dont voici le résumé :

Pour la présente mandature, « la CNS a choisi d’orienter son programme de travail sur la lutte contre les inégalités de santé. A cet égard, le concept de « littératie en santé » constitue une opportunité pour aborder la question des inégalités sociales de santé tant du point de vue des usagers1 que du point de vue des professionnels de santé.

La littératie en santé représente la capacité d’accéder à l’information, de la comprendre, de l’évaluer et de la communiquer ; ceci afin de promouvoir, maintenir et améliorer sa santé dans divers milieux et tout au long de sa vie.
Les liens entre la littératie et la santé ne sont plus à démontrer. Les actions de renforcement de la littératie en santé sont ainsi associées à des résultats sanitaires améliorés.

L’étude de la littératie en santé souligne que nous ne sommes pas égaux dans notre capacité à agir face à un système de santé complexe. Renforcer la littératie en santé constitue un levier en faveur de l’émancipation de la personne. La littératie en santé devient alors un levier de réforme du système de santé visant l’amélioration de la qualité de la prise en charge, de l’accompagnement et de la sécurité des usagers et des patients.

Dans cet avis, la CNS présente les concepts et les enjeux liés à la littératie en santé. Elle recommande la mise en œuvre d’un programme d’action ambitieux. Les principales recommandations s’articulent autour de 3 axes :

  •  créer un environnement favorable au développement de la littératie en santé,
  • mobiliser les ressources et les dispositifs pertinents pour développer la littératie en santé des populations vulnérables,
  • développer l’évaluation et la recherche et diffuser les pratiques exemplaires. »

Pour toute information, vous pouvez vous adresser à : cns@sante.gouv.fr

1 : dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte.

Source : Flash email SFSP