Close

3 mai 2021

Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique


L’initiative Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique (ISMEA) cherche à améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants en renforçant les systèmes de santé, avec comme point d’insertion les soins de santé primaires.

En Afrique subsaharienne, environ 550 femmes meurent chaque jour de causes évitables découlant de complications liées à la grossesse et à l’accouchement – ce qui représente 66 % des décès liés à la grossesse et à l’accouchement à l’échelle mondiale. Dans cette région, en raison de l’accès limité à des services de soins de santé de qualité, les enfants de moins de cinq ans sont 16 fois plus susceptibles de mourir que les enfants des régions développées.

Cette initiative de 36 millions de dollars sur sept ans – financée conjointement par les Instituts de recherche en santé du Canada, Affaires mondiales Canada et le CRDI – illustre comment les partenariats font progresser les priorités canadiennes en matière de santé mondiale.

 

Le programme devrait :

  • combler des lacunes critiques au chapitre des connaissances et sensibiliser davantage les responsables des politiques aux interventions abordables, réalisables et susceptibles d’être portées à grande échelle en matière de soins de santé primaires, pour améliorer la santé des mères et des enfants et les soins qui leur sont prodigués;
  • promouvoir la recherche sur les systèmes de santé tenant compte des sexospécificités et axée sur les solutions, et accroître l’adoption des résultats des recherches pertinentes et opportunes qui éclairent les politiques et les pratiques;
  • resserrer la collaboration entre les chercheurs canadiens et africains qui, de concert avec des décideurs africains, s’emploieront à la mise en œuvre et au passage à grande échelle d’interventions efficaces et de grande qualité qui améliorent la santé des mères et des enfants, qu’elles aient trait à des médicaments, à des services ou à des technologies.

 

Pour en savoir plus sur les impacts de l’ISMEA, cliquez ici!

Source : Centre de recherche pour le développement international