Close

8 août 2020

FRANCE – Évolution des messages sanitaires devant accompagner les publicités de certains aliments et boissons et préconisations concernant l’encadrement du marketing des produits gras, sucrés, salés en direction des enfants


La population, et en particulier les jeunes, sont exposés a un environnement obésogénique, comprenant des incitations fortes et répétées à consommer. Les mesures d’incitation à adopter des comportements alimentaires favorables à la santé doivent être complétées par un ensemble d’autres mesures visant à réduire l’influence de l’environnement obésogénique. L’impact du marketing alimentaire sur les préférences alimentaires des enfants et des adolescents, leurs comportements et leurs consommations, est établi et reconnu par la majorité des experts en France et à l’international. Il existe donc un consensus national et international clair sur la nécessité de réglementer, de manière efficace, l’exposition des enfants au marketing des produits alimentaires peu sain.

Source : Lettres Pratiques en santé