Close

12 octobre 2021

Répercussions de la pandémie de coronavirus sur la promotion de la santé


La pandémie de coronavirus touche la Suisse depuis la fin du mois de février 2020. Depuis lors, les responsables de la promotion de la santé ont dû repenser en profondeur bon nombre des méthodes de travail éprouvées et s’adapter sans cesse aux nouvelles circonstances et à ce qui était possible dans ces circonstances.

Ce document de travail s’adresse au grand groupe des acteurs de la promotion de la santé. L’auteure, au nom de la Fondation Promotion Santé Suisse, examine l’impact de la pandémie de coronavirus sur la promotion de la santé au cours de la première année entre mars 2020 et mars 2021. Elle explore les perspectives qui en résultent. Une attention particulière est accordée aux groupes cibles «enfants», «jeunes» et «personnes âgées». L’analyse se concentre principalement sur les solutions et les enseignements tirés. Cependant, il devient également clair que la situation a confronté les acteurs à de grands défis et a posé des obstacles à leur travail. Certains témoignages illustrent les expériences recueillies.

Concernant la structure du document de travail: le chapitre 2 montre comment, avec des conditions cadres fortement modifiées, il est possible, même en période de pandémie, de travailler efficacement avec les fonds accordés et quels enseignements sont partagés par de nombreux acteurs. Des informations sur la pertinence de la promotion de la santé en période de pandémie de coronavirus se trouvent au chapitre 3. Le chapitre 4, dans la continuité des chapitres 2 et 3, montre comment, en se basant sur les enseignements tirés de la pandémie, le besoin d’intervention dans la promotion de la santé a changé du point de vue des acteurs et où des investissements encore plus importants devraient être réalisés à l’avenir. Le chapitre 5 se termine par des recommandations destinées aux acteurs de la promotion de la santé.

L’analyse sur laquelle repose ce document de travail se fonde sur des informations et des expériences recueillies à travers l’examen de différentes sources. Le présent document de travail complète les analyses approfondies et spécifiques aux groupes cibles existantes par une synthèse regroupant tous les groupes cibles. L’analyse se concentre avant tout sur les expériences de la première et de la deuxième vague de la pandémie en Suisse. À ce moment-là, les effets de la campagne de vaccination ne s’étaient pas encore pleinement fait ressentir. Au moment de la publication, la Suisse se trouve dans une quatrième vague.