Close

20 novembre 2016

QUÉBEC (Canada) – Les conséquences économiques associées à l’obésité et l’embonpoint au Québec : les coûts liés à la consommation de médicaments et à l’invalidité


Au cours des 40 dernières années, les pays industrialisés ont connu des changements sociaux et économiques qui ont comme conséquence d’augmenter les risques de maladies chroniques et de l’obésité dans la population.

Ce rapport cherche à estimer l’impact économique de l’embonpoint et de l’obésité chez les adultes au Québec en analysant deux types de coûts : les coûts liés à la consommation de médicaments et les pertes de productivité liées à l’invalidité. Les résultats de l’enquête montrent que cette consommation additionnelle de médicaments et la plus grande fréquence de l’invalidité se traduisent économiquement par un coût annuel de 1,4 milliard de dollars pour Québec pour l’année 2011.

Note : Ce rapport complète le projet de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) visant à estimer l’impact économique de l’embonpoint et de l’obésité chez les adultes au Québec. Un rapport publié précédemment, intitulé Le fardeau économique de l’obésité et de l’embonpoint : revue de littérature, présentait les coûts liés à l’hospitalisation et aux consultations médicales.

Auteur(s) : Chantal Blouin, Denis Hamel, Nathalie Vandal, Yun Jen, Ernest Lo et Sylvie Martel

Source : Pratiques en santé