Close

1 juillet 2017

QUÉBEC (Canada) – amendement réclamé pour protéger les jeunes contre la promotion des produits de vapotage


Le 31 mai 2017, un regroupement de coalitions provinciales de lutte contre le tabac et d’associations représentant des médecins et la communauté de santé publique a demandé au gouvernement fédéral d’amender le projet de loi S-5 qui convertira le marché illégal des produits de vapotage (avec nicotine) en une industrie légale et réglementée. Bien que le changement soit jugé souhaitable afin d’offrir une source de nicotine beaucoup moins dangereuse aux fumeurs, le regroupement veut voir un meilleur contrôle de la promotion de ces produits.

Ils estiment de les dispositions qui concernent la promotion des produits de vapotage « sont trop permissives. Bien que la publicité ciblée soit tout à fait justifiée dans le but de rejoindre les fumeurs, le projet de loi ne parvient pas à protéger les jeunes contre l’exposition à des publicités mettant en valeur un produit qui risque d’engendrer l’une des plus puissantes dépendances qui soient », mentionne Ian Culbert, directeur général de l’Association canadienne de santé publique.

Le projet de loi permet en effet de faire la publicité sans aucune restriction quant au véhicule ni au lieu de diffusion. De plu, il permet la promotion de type « style de vie » auprès des adultes non fumeurs, en présentant le vapotage avec nicotine comme un geste désirable en soi — et non comme un substitut pour ceux qui fument. (Pour voir des images de publicités qui seraient permises, voir cette fiche d’information.)

L’amendement proposé mieux vise à mieux circonscrire la promotion des cigarettes électroniques et autres produits de vapotage et, ce, tout en favorisant l’adoption du projet de loi en de brefs délais. L’amendement permettrait seulement la publicité informative ou préférentielle auprès des adultes (soit dans les lieux inaccessibles aux mineurs et dans des communications directes à des adultes). De cette façon, les jeunes ne seront aucunement exposés à la promotion des cigarettes électroniques, et les adultes non fumeurs seront uniquement exposés qu’à de la publicité informative ou préférentielle et non de type « style de vie ».

Les groupes qui invitent les parlementaires à considérer cet amendement sont  :
1. Association canadienne de santé publique
2. Association médicale canadienne
3. Médecins pour un Canada sans fumée
4. Action on Smoking & Health (Alberta)
5. Alliance pour la réduction du tabagisme du Manitoba
6. Alliance pour le contrôle du tabac de Terre-Neuve-et-Labrador
7. Campagne ontarienne d’action contre le tabac
8. Clean Air Coalition de la Colombie-Britannique
9. Coalition pour la réduction du tabagisme de la Saskatchewan
10. Coalition québécoise pour le contrôle du tabac
11. Smoke-Free Nova Scotia

Source : Bulletin politiques publiques et santé