Close

5 mars 2021

Les enjeux intersectionnels de la demande de services de santé mentale au Canada- La situation des jeunes femmes dépressives francophones


Dans cet article, il est présenté, selon le cadre théorique féministe intersectionnel, une étude visant à mieux comprendre les dynamiques identitaires qui influencent la demande de services de santé mentale des jeunes femmes francophones vivant en situation minoritaire ainsi que les effets croisés de celles-ci sur les facteurs déclencheurs de la dépression, la perception des symptômes et le parcours thérapeutique. L’analyse révèle que l’imbrication de plusieurs catégories d’inégalité complexifie l’accès aux services de santé mentale des jeunes femmes dépressives en situation
minoritaire tout en favorisant l’émergence de stratégies de lutte et de résistance. Le croisement des catégories identitaires de genre, d’âge et de langue parlée produit des effets compensatoires sur la demande de services de santé mentale. Alors que l’image sociale positive de la jeunesse les fait hésiter dans la demande de services, celle liée à l’identité féminine légitime, la
dépression et les faiblesses qui pourraient en découler. Les femmes mettent en œuvre des stratégies pour pallier les inégalités d’accès aux services de santé mentale en français et trouver les services qu’elles considèrent appropriés pour leur problème spécifique. Au lieu de favoriser la discrimination ou la marginalisation, cette imbrication d’appartenances identitaires multiples
permet le renforcement du pouvoir d’agir des jeunes femmes francophones.

Source : Savoir santé en Français