Close

1 juillet 2019

INTERNATIONAL – Lignes directrices sur la réduction des risques de déclin cognitif et de démence


La démence constitue un problème de santé publique qui progresse rapidement et qui touche environ 50 millions de personnes dans le monde. Près de 10 millions de nouveaux cas sont enregistrés chaque année et ce nombre devrait tripler d’ici 2050. La démence est l’une des principales causes d’incapacité et de dépendance parmi les personnes âgées et elle peut avoir des effets dévastateurs sur la vie des patients, de leurs soignants et de leurs familles. En outre, cette maladie représente un fardeau économique important pour l’ensemble de la société.

Bien qu’il n’existe aucun traitement curatif contre cette maladie, la gestion proactive des facteurs de risque modifiables peut retarder ou ralentir sa survenue ou sa progression. En mai 2017, l’Assemblée mondiale de la Santé a approuvé un Plan d’action mondial de santé publique contre la démence 2017-2025 dans lequel elle invite instamment les États Membres à élaborer dès que possible des interventions de santé publique ambitieuses pour aborder ce problème. La réduction des risques de démence constitue l’un des sept domaines d’action de ce plan d’action mondial.

Ces nouvelles lignes directrices de l’OMS fournissent une base de connaissances aux prestataires de soins de santé, aux gouvernements, aux décideurs politiques et aux autres parties prenantes afin qu’ils réduisent les risques de déclin cognitif et de démence au moyen d’une stratégie de santé publique.

Source : Flash email SFSP