Close

29 décembre 2020

FRANCE – Les conditions pour agir en prévention et promotion de la santé mentale face à la crise du coronavirus


Dans cette prise de position, un groupe de travail du Réseau français des Villes-santé de l’OMS émettent plusieurs recommandations pour poursuivre la prévention et la promotion de la santé mentale en ce temps de pandémie.

Les Villes, aux côtés d’autres acteurs de terrain de prévention et promotion de la santé, et des professionnels du soin, ont été et demeurent au premier plan pour constater les conséquences de la crise du coronavirus, du confinement et du déconfinement sur le bien-être et la santé mentale. Ces acteurs ont mis en place des actions concrètes pour répondre aux problématiques des personnes (peur de sortir, isolement, stress lié à la crise ou aux conditions de vie, surcharge de travail etc.) et prévenir des problèmes plus graves de santé mentale.

Les échanges entre les Villes-Santé permettent de mettre en lumière les leviers qui leur ont permis d’agir et les conditions sine qua none pour poursuivre leurs actions.

Source : Société française de santé publique