Close

5 octobre 2019

FRANCE – La politique vaccinale en France


L’apport des vaccins en santé publique est indéniable : ils ont permis d’éradiquer la variole, et la poliomyélite est près de l’être. La recherche sur les vaccins doit être encouragée car le VIH, les maladies tropicales et la tuberculose la tiennent en échec.

Pour lutter contre la désinformation, qui contribue à l’hésitation vaccinale, la transparence et une pédagogie exigeante des autorités de santé sont plus que jamais nécessaires. La sécurité des vaccins doit être garantie par une pharmacovigilance renforcée.

En France, une forte résurgence de la rougeole est due à l’hésitation vaccinale et à d’autres facteurs, comme le déclin de l’immunité et, potentiellement, la nature des souches virales circulantes. Les obligations vaccinales ont été étendues en 2018 pour améliorer la couverture vaccinale contre ce virus et sept autres agents pathogènes.

La recherche sur les stratégies vaccinales suggère que des obligations ciblées pourraient diminuer l’incidence de la grippe, qui a fait près de dix mille victimes durant l’hiver 2018-2019.

Source : Flash email SFSP