Close

9 septembre 2018

FRANCE – Estimation des troubles liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse


Santé publique France vient de publier de premières estimations nationales concernant les troubles causés par la consommation d’alcool pendant la grossesse. Ces estimations révèlent qu’entre 2006 et 2013, pas moins de 3 207 nouveau-nés ont présenté au moins une conséquence liée à l’alcoolisation fœtale, dont 452 présentait un Syndrome d’Alcoolisation Fœtale a proprement parlé. Les régions les plus touchées par les troubles causés par l’alcoolisation fœtale étaient La Réunion, la Haute‑Normandie, la Champagne‑Ardenne, et le Nord‑Pas‑de‑Calais. Par ailleurs, l’étude a permis de constater une diminution significative du nombre d’enfants diagnostiqués pour un SAF, mais une augmentation du nombre des autres troubles liés à une alcoolisation fœtale entre les périodes 2006‑2009 et 2010‑2013. Selon les données du Baromètre Santé 2017, la consommation occasionnelle d’alcool reste en effet importante chez les femmes enceintes, 1 femme sur 10 ayant déclaré avec consommé de l’alcool durant sa grossesse

Source : Société française de santé publique (SFSP)