Close

5 mars 2021

Crise de la Covid-19 et vaccination : la promotion de la santé pour plus de confiance et de solidarité


Dès le début de la pandémie, la vaccination contre la Covid-19 est apparue comme un espoir aux perspectives lointaines. Pourtant, à peine un an après les premiers cas identifiés dans le monde, le vaccin est là, et il sera progressivement disponible. Le SARS-CoV-2 se révèle donc comme un virus imprévisible, entraînant des bouleversements de tous ordres. Face à une cinétique de l’épidémie souvent inattendue, ce virus interroge chaque jour la santé publique, qui se doit d’apporter en temps réel des réponses adaptées. À l’échelle d’une nation, c’est d’une extrême difficulté, chacun en est conscient. Cependant, en France, pays encore fortement centralisé, la gestion de l’épidémie a sous-estimé les capacités de réflexion, de collaboration et d’initiative des acteurs locaux. Ils se sont pourtant organisés pour faire face aux difficultés les plus criantes, comme celles des publics dont la précarité a été aggravée, et parfois déclenchée, par la crise. Ces acteurs locaux peuvent et veulent être davantage partie prenante. La campagne de vaccination, comme le « tester, alerter, protéger », ne rencontreront le succès qu’en s’ancrant dans les milieux de vie. La promotion de la santé, approche intersectorielle et participative de la santé publique, apporte un éclairage et permet d’élaborer, localement, des moyens d’agir face à cette crise.

Source : Société française de santé publique