Close

3 janvier 2020

CÔTE D’IVOIRE – Santé de la reproduction : Bientôt une contraception par auto injection


La situation de la planification familiale en Côte d’Ivoire s’est nettement améliorée. Si bien que bientôt, le Sayana-Press, un nouveau contraceptif, sera vulgarisé. «A l’instar du diabète où les malades ont la possibilité de faire l’auto-injection, cette possibilité de contraception moderne est maintenant disponible par auto injection.

Avec ce produit, la Côte d’Ivoire a fait un bond qualitatif», a fait savoir, lundi 16 décembre 2019, à l’ouverture de la réunion-bilan régionale sur la délégation des tâches dans l’offre des services de planification familiale, Dr Gnou Tanoh, directeur coordonnateur de la santé de la mère et de l’enfant.

Il a, par ailleurs, expliqué que le pays s’était fixé comme objectif l’atteinte d’un taux de prévalence en 2020 de 36%.

Selon différentes sources, il est à 21% actuellement. «La dernière fois, nous étions à Cotonou et la Côte d’Ivoire a été félicitée. Nous nous étions fixé pour objectif d’atteindre 514 000 nouvelles utilisatrices, mais nous sommes au-delà de ce nombre».

Dr Gnou Tanoh a aussi expliqué que dès son arrivée, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Aka Aouélé, a soutenu la délégation des tâches. La méthode est appliquée par les prestataires à chaque niveau de la pyramide. Ils délèguent aussi bien les tâches que les compétences.

Auteur(s) : Marie-Adèle Ebiegnin

Source : Santétropicale.com