Close

31 octobre 2018

CANADA – Vers des habitations salubres pour tout le monde


Le logement est un important déterminant social de la santé. Il recoupe en plus d’autres déterminants sociaux de la santé – y compris l’insécurité alimentaire et le revenu insuffisant – pour créer des iniquités de santé dans certains groupes de population. Bien que l’influence du logement joue un rôle important dans les résultats de santé, les praticiens de la santé publique se demandent souvent s’il leur revient d’intervenir dans le dossier de l’insalubrité des logements quand les causes sont associées au milieu social et au cadre bâti.

Le Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé a travaillé avec la directrice de LogementSain, un programme subventionné par Partenariat canadien pour la santé des enfants et l’environnement (PCSEE), afin de synthétiser et de présenter les plus récentes constatations et recommandations de LogementSain à l’intention des acteurs de la santé publique et de faciliter la démarche de ces derniers en matière de logement.

Le document de synthèse offre d’abord un aperçu du programme LogementSain, y compris le travail réalisé à l’échelle provinciale et locale pour remédier aux conditions de logement insalubres des ménages à faible revenu. Les constatations issues d’une recherche fondamentale font ressortir le manque de cohérence dans les services, le manque de pouvoir des réseaux intersectoriels et le manque de connaissances sur les moyens à prendre pour régler les problèmes de santé environnementale des locataires à faible revenu. Le document fait ensuite état de la participation des acteurs de la santé publique dans les travaux de recherche participatives, que ce soit en jouant un rôle intersectoriel principal ou secondaire. Les constatations découlant des travaux de LogementSain sont présentées comme des mesures que pourraient prendre les praticiens de la santé publique sur divers plans. Elles mettent l’accent sur l’importance d’intégrer des pratiques participatives et de faire participer aux forums intersectoriels les personnes ayant vécu dans des logements insalubres de manière à ce qu’elles puissent orienter le plan d’action en santé publique.

Auteur(s) : Erica Phipps

Source : Centre de collaboration nationale sur les déterminants de la santé (CCNDS)