Close

7 septembre 2020

CANADA – Transition à la parentalité en situation d’adversité : le cas de la COVID-19


(Document intérimaire)

La transition à la parentalité est un événement de vie majeur qui peut débuter avant même la conception d’un enfant et s’étendre sur plusieurs mois, voire sur des années après la naissance de l’enfant. Devenir parent implique plusieurs changements rapides d’un point de vue physique, psychologique et social notamment l’acquisition de nouvelles identités (mère, père, parents, famille, sœur, frère, le cas échéant) et la réorganisation du fonctionnement familial. De tels changements nécessitent des ajustements pour tous les futurs et nouveaux parents. Bien qu’avoir un enfant soit, pour un bon nombre d’hommes et de femmes, une expérience positive et enrichissante, l’ensemble de ces changements peut suffire à causer un stress, une détresse psychologique ou favoriser l’émergence de troubles mentaux chez certains. Ces éléments sont abordés sur le Portail d’information périnatale de l’INSPQ destiné aux intervenants et professionnels œuvrant en périnatalité (www.inspq.qc.ca/information-perinatale).

Si la transition à la parentalité est, en soi, un événement qui peut entraîner de la détresse, les conditions dans lesquelles se déroule cette transition peuvent grandement influencer la façon dont celle-ci sera vécue et, conséquemment, influencer le niveau de santé mentale des futurs et nouveaux parents. La santé mentale des parents doit donc être considérée lors des interventions puisqu’elle a un impact direct sur le développement cognitif et socioaffectif de l’enfant, notamment par le biais des pratiques parentales et des liens d’attachement avec l’enfant. La pandémie de COVID-19 et les mesures prises pour limiter sa propagation font partie des éléments de contexte récent qui peuvent influencer la façon dont se déroulera la transition à la parentalité.

Source : Résonances de l'Institut