Close

21 janvier 2020

CANADA – Rapports sur la santé : Des écarts de longévité persistent entre les groupes de population au Canada


Les résultats d’une nouvelle étude publiée par Statistique Canada révèlent qu’entre 1996 et 2011, l’espérance de vie a été considérablement et constamment plus courte au sein des populations des Premières Nations, des Métis et des Inuits par rapport à la population canadienne non autochtone dans les provinces et territoires. En 2011, un enfant des Premières Nations âgé de 1 an pouvait s’attendre à vivre 75,2 années supplémentaires, ce qui représentait 9,1 années de moins qu’un enfant non autochtone du même âge.

Source : Observatoire international de la santé et des services sociaux