Close

22 janvier 2019

BELGIQUE – Santé mentale et travail : Pas de rétablissement sans emploi


Série : Zoom

Les personnes qui retrouvent un équilibre après une maladie mentale veulent se réinsérer dans la société. Mais, elles trouvent rarement un emploi à leur mesure.

Les personnes qui souffrent de troubles psychiques peuvent retirer beaucoup d’un travail : de la confiance en soi et du respect, une structure et des contacts sociaux, un moyen de sortir de leur isolement. Et un meilleur revenu. Mais souvent, elles craquent face aux exigences élevées du travail, à son rythme trépidant, au manque de clarté des tâches à effectuer. Elles ont du mal à trouver un emploi adapté dans les entreprises, mais aussi dans les lieux où elles pouvaient jadis s’insérer plus facilement, comme les administrations locales ou même les entreprises de travail adapté. Il ne leur reste plus que le volontariat, alors que la plupart d’entre elles préféreraient un emploi rémunéré pour sentir qu’elles font pleinement partie de la société.

Voilà ce qui ressort d’entretiens avec des usagers des soins de santé mentale, qui ont été réalisés à l’initiative du Fonds Reine Fabiola, du Fonds Julie Renson, et de la Fondation Roi Baudouin.

Source : Fondation Roi Baudouin